Innovez ! Une injonction des parties prenantes

Innovez ! Une injonction des parties prenantes :

Dans le monde économique, la pression est forte, les difficultés importantes … Concurrence ? Mondialisation?

La pression concurrentielle n’est pas nouvelle, elle a toujours obligé les entreprises à s’adapter et les managers y sont formés dans les écoles. La mondialisation n’est pas, non plus, un phénomène nouveau : elle est même, au XVème siècle, la raison du financement des bateaux de Christophe COLOMB, puis de VASCO DE GAMA, après les expéditions de MARCO POLO ! Le management devrait y être préparé … Ne serait-ce pas la difficulté d’innover sans cesse que révèlent ces justifications ?

La montée récente des concepts de développement durable et de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) contraint l’entreprise (et les hommes et les femmes qui la dirigent et qui y travaillent) à ne plus répondre seulement à des impératifs comptables, ni seulement à des lois dites d’offre et de demande. Les anglo-saxons disent qu’elle ne doit plus se préoccuper uniquement des shareholders (actionnaires) mais des stakeholders (traduit en français par « parties prenantes », beaucoup moins expressif).

  • Le mot stakeholders est construit par analogie avec shareholders (share = action /  stake = intérêt). Les stakeholders ou parties prenantes représentent l’ensemble des personnes ou organisations directement ou indirectement concernées par la marche d’une entreprise.

S’adresser et répondre à l’ensemble des « parties prenantes » signifie se préoccuper à la fois des actionnaires, des  investisseurs, des clients, des fournisseurs, des concurrents, des employés, des partenaires, des pouvoirs publics, des collectivités territoriales, des associations, des ONG, des médias, etc., c’est à dire de tous ceux (personnes physiques ou morales) qui peuvent être concernés, de près ou de loin par l’entreprise… Et l’on sait bien que parmi tous ces « intérêts » nombre d’entre eux sont  parfaitement incompatibles.

L’innovation et le changement, absolument nécessaires, ne sauraient donc se limiter à de nouveaux produits ou services, ni à de nouveaux marchés ou segments de clients : tous les champs doivent être explorés pour, non seulement survivre, mais aussi améliorer la performance et la compétitivité.
La créativité doit s’exprimer dans toutes les directions…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s