17/02/2011 : Des chercheurs américains ont accidentellement découvert …

Le 17/02/2011 :

L’histoire des sciences est parsemée d’accidents de laboratoire ayant conduit à de grandes découvertes. Des chercheurs californiens peuvent encore une fois en témoigner. Alors qu’ils menaient des expériences pour étudier l’impact du stress sur les fonctions gastro-intestinales, ces biologistes ont découvert par hasard une molécule prometteuse pour le traitement de la calvitie. Ils publient leurs conclusions dans la revue Plos One.

Dans le cadre de leurs travaux, les chercheurs avaient commencé par modifier génétiquement des souris pour qu’elles surproduisent une hormone « stressante ». Ces animaux de laboratoire mutants ont ainsi rapidement perdu une grande partie de leurs poils de dos jusqu’à devenir «chauves». Jusque-là, rien de très anormal puisque l’alopécie causée par le stress est un phénomène bien documenté.

La suite de l’article sur le figaro.fr: http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/02/16/01008-20110216ARTFIG00681-une-nouvelle-piste-pour-traiter-la-calvitie.php

ou destinationsante.comhttp://www.destinationsante.com/Calvitie-des-souris-au-poil.html

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s