Peut-on provoquer ou enseigner la sérendipité ?

Peut-on provoquer ou enseigner la sérendipité ?

Si la question est posée, c’est qu’elle peut paraître surprenante …

Pourtant Louis PASTEUR disait « Le hasard ne favorise que les esprits préparés« , ce qui sous-entend que l’on peut préparer les esprits, c’est à dire former, accompagner.

Porteurs du concept de coaching de sérendipité©, nous en sommes convaincus.

Danièle BOURCIER, du CNRS, aborde cette question dans un article récent ( CAES du CNRS – LE MAGAZINE – n° 97 – décembre 2011); en voici l’extrait :

Peut-on provoquer ou enseigner la sérendipité ? Le colloque de Cerisy sur la sérendipité a rassemblé des artistes, des dramaturges, des chercheurs de différentes disciplines dans une approche – naturellement – transdisciplinaire. Cette expérience leur a permis d’échanger sur leurs démarches qui se sont révélées très proches. Et deux communautés se sont montrées les plus intéressées par ce concept : celle de l’éducation, et le monde de l’entreprise. Les chercheurs utilisent déjà la sérendipité au quotidien. Et certaines disciplines, comme la physique et la chimie, sont constitutionnellement plus aptes à la comprendre. Comme le dit le physicien Jean-Marie Brom : « La sérendipité, j’en vis. »

L’article complet : CNRS – CAES decembre2011   ou ici .

Danièle BOURCIER est co-auteur avec Pek Van ANDEL de plusieurs ouvrages sur la sérendipité : voir bibliographie.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s