10 raisons de cultiver la sérendipité pour innover

10 raisons de cultiver la sérendipité pour innoverLa sérendipité qualifie le fait de « trouver quelque chose que l’on ne cherchait pas ». Il arrive que ce soit parce que l’on cherchait autre chose, par contrainte, par accident ou maladresse, …

La sérendipité, c’est une exploitation opportune de l’imprévu, de l’inattendu.

 10 raisons de cultiver la sérendipité pour innover

1 Parce que nous naviguons dans un océan d’incertitude  Lire : sérendipité posture nécessaire et Edgar Morin : Les Sept savoirs nécessaire à l’éducation du futur

Parce que, selon Peter Drucker, c’est la première source d’innovation ! (source : Les Entrepreneurs, Ed° Hachette). Pour aller plus loin et quelques exemples : 6 types de sérendipité

Parce que les innovation qui en sont issues offrent le plus court délai entre le démarrage de leur réalisation et l’obtention de résultats mesurables (Peter Drucker)

4 Pour ne plus passer à côté d’opportunités aussi inattendues : Christophe Colomb est mort 14 après la découverte de l’Amérique, en proclamant toujours être allé aux Indes ! , la colle découverte par Spencer Tracy est restée ignorée pendant 6 ans avant son utilisation pour le Post-It , …

Pour tirer parti des erreurs et maladresses : la Tarte Tatin bien sûr , mais surtout la pénicilline, le Carambar, le stimulateur cardiaque, l’hélice de bateau, et de très nombreuses autres découvertes en sont issues.

6 Pour innover « au quotidien », parce que le changement, le développement, l’innovation c’est tous les jours, dans tous les domaines. Lire : L’innovation ordinaire, Norbert Alter, Ed° PUF

Pour associer l’ensemble des parties prenantes à l’innovation: salariés, fournisseurs, etc. … Exemple : ce ne sont pas les concepteurs, ni le marketing de Volkswagen qui ont inventé le Combi VW

8 Pour tirer parti des contraintes comme, en particulier, dans l’innovation frugale ( lire http://www.diateino.com/fr/83-l-innovation-jugaad.html)

Pour préférer les chemins de surprises, plutôt que des autoroutes à penser ; pour savoir sortir des conformismes, des moteurs de recherche, des enquêtes d’opinion et des probabilités … et s’intéresser aux « Cygnes Noirs » dont nous parle Nassim Nicholas Taleb : http://www.lesbelleslettres.com/livre/?GCOI=22510100316000

10  Pour développer l’agilité : parce que se former à la sérendipité c’est, au delà de l’innovation, le développement des compétences relationnelles et comportementales. La sérendipité intentionnelle© s’appuie sur l’humain et privilégie l’écoute, l’ouverture, la tolérance, l’attention aux autres (salariés, clients, partenaires, environnement, …).

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s