Découverte

« Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux »

Marcel PROUST (A la recherche du temps perdu)

… avoir de nouveaux yeux, apprendre à adapter et à renouveler son regard, ne serait-ce pas là aussi une des « recettes » de l’innovation à base de sérendipité ? …

Publicités

Sérendipité et trouvailles

Il n’est pas nécessaire de connaître le mot sérendipité et le phénomène de la sérendipité pour faire des trouvailles ! Mais une certaine connaissance du mot, du phénomène, des types et des cas de sérendipité aide probablement à réagir de façon optimale quand on fait une observation étonnante

Pek Van ANDEL, Danièle BOURCIER (in De la sérendipidité … Leçons de l’inattendu, Ed° Act Mem)

Paradoxe de Ménon

Il n’est pas possible à l’homme de chercher ni ce qu’il sait ni ce qu’il ne sait pas ; car il ne cherchera point ce qu’il sait parce qu’il le sait et que cela n’a point besoin de recherche, ni ce qu’il ne sait point par la raison qu’il ne sait pas ce qu’il doit chercher.

PLATON ( Ménon )

Le hasard ne favorise que les esprits préparés (PASTEUR)

« Le hasard ne favorise que les esprits préparés »  Louis PASTEUR

… Savez-vous à quelle époque il vit le jour pour la première fois, ce télégraphe électrique, l’une des plus merveilleuses applications des sciences modernes ? C’était dans cette mémorable année 1822 : Oersted, physicien suédois, tenait en mains un fil de cuivre, réuni par ses extrémités aux deux pôles d’une pile de Volta. Sur sa table se trouvait une aiguille aimantée placée sur son pivot, et il vit tout à coup (par hasard, direz-vous peut-être, mais souvenez-vous que dans les champs de l’observation le hasard ne favorise que les esprits préparés), il vit tout à coup l’aiguille se mouvoir et prendre une position très différente de celle que lui assigne le magnétisme terrestre. Un fil traversé par un courant électrique fait dévier de sa position une aiguille aimantée voilà, messieurs, la naissance du télégraphe actuel. …

Extrait du discours prononcé par Louis PASTEUR, à Douai, le 7 décembre 1854, à l’occasion de l’installation solennelle de la Faculté des lettres de Douai et de la Faculté des sciences de Lille (source : œuvres complètes – textes recueillis par Louis PASTEUR VALLERY-RADOT, petit-fils de Louis PASTEUR, tome VII)

Le texte complet :  Discours de Louis PASTEUR

Comme nous le suggère cette citation de PASTEUR, travaillons la sérendipité !! 

La sérendipité, ça peut s’enseigner, s’apprendre, se travailler :

c’est la « sérendipité intentionnelle© »

cropped-titre-wordle-shooting-star.jpg